Les hauts lieux du Bouddhisme en Inde

Le Bouddhisme

Le bouddhisme est né au nord de l’Inde aux V-VI siècle av. J-C. Il se met en porte-à-faux avec le védisme par un art et une architecture spécifique.

Le «Bouddha» signifie littéralement «l’Eveillé», c’est un personnage historique né au nord de l’Inde près de la frontière du Népal, dans l’Etat de Bihar:

 Il y a quatre grands lieux importants dans la vie de Bouddha:

 

naissance bouddha

Lumbini (Népal) lieu de naissance. Présence d’un arbre immense où serait né Siddhârta, Gautama ou Shakyamuni. Une stèle représente la naissance du futur Bouddha.

On y voit un personnage féminin (certainement sa mère), une servante et deux personnages masculins dont un qui tient le bébé. Bouddha serait né par le flanc droit de sa mère après une gestation de dix mois. Dès la naissance, il semble doué de pouvoirs extraordinaires et prend possession du monde par sept pas … Éducation de jeune prince indien, élevé dans le respect du brahmanisme. Son père, lui-même roi, l’enferma dans le palais espérant qu’il devienne roi plutôt que prêtre. Mais il aurait fait 4 rencontres:

* 1 vieillard: prise de conscience du temps qui passe et de la dégradation du corps

* 1 malade montre les souffrances indépendamment du temps

* 1 cadavre lui révéla la réalité de la mort

* 1 ermite lui indique la voie de la sagesse

A 29 ans il décide de mener une vie d’ascète et de méditation pendant 6 ans puis quitte le palais et sa famille: c’est le Grand Départ

Bodh GayaBodh Gaya, lieu de l’éveil du Bouddha. Le Bouddha s’assoit sous un arbre (selon certains ce serait l’Arbre de Vie) et entre en méditation jusqu’à l’Eveil. C’est là qu’il comprend le sens de la douleur universelle et édicte les Quatre Vérités:

- la douleur (dukkha) existe dans ce monde

- cette douleur a pour origine une cause

- pour ne plus souffrir il faut que cette douleur s’arrête

- il peut nous en délivrer et nous conduire au nirvana

On l’appelle alors Bouddha.

Aujourd’hui, il existe toujours un temple du Ve siècle, le Temple de Mahabodhi, d’environ 55m de haut, reconstruit à plusieurs reprises. Le Temple abrite une grande statue de pierre dorée du Bouddha. Derrière le temple se trouve l’Arbre de l’Eveil, un ficus religiosa ou figuier pipal.

SarnathSarnath dans le parc aux gazelle, prononce à ses 5 disciples son premier sermon, expose les 4 grandes vérités:

* Universalité de la douleur

* Cause de la souffrance: le désir

* Remède: suppression de ce désir

* Méthode en huit points: « Sainte Voie » ou « Octuple chemin » la personne doit discipliner sa conduite morale et éliminer les causes de souffrance

C’est l’enseignement de base du bouddha qui marque la création de la 1° communauté monastique bouddhique

* Stupa de Sarnath

**** Sculpture Bouddha Assis de Sarnath

Bouddha enseignantCette sculpture représente le Bouddha assis sur un siège, peut-être un trône. Il a un aspect ascétique, des vêtements gainant son corps. Mains jointes sur la poitrine montrent qu’il est en train d’enseigner. Il tient une roue virtuelle qui ne cesse de tourner, image de sa doctrine, elle symbolise «le premier tour de la Roue de la Loi» qui est son premier sermon. Sous le trône figurent cinq personnages au crâne rasé, un personnage féminin et un enfant. Ces derniers représentant certainement sa femme et son enfant, car avant de devenir Bouddha était un prince comme les autres, il s’est marié et a eu un enfant. La Roue de la Loi figure au milieu sous le trône, sur un piédestal. De chaque côté de celle-ci, deux gazelles sont couchées.

Il va consacrer la fin de sa vie à la prédication itinérante

KusinagaraKusinagara il meurt à près de 80 ans c’est le Mahâparinirvana

Il est incinéré avec tous les honneurs royaux et ses reliques sont alors enchâssées au sein des 1er stupas bouddhiques. Sa mort est variablement datée: 544-543 ou 484-483

Le lieu symbolise le Salut, la non-renaissance

 

Bouddha couché

*Sculpture du Bouddha couché, en train de mourir, Kushinagara, Ve siècle, elle est même signée. C’est encore un lieu très actif de pèlerinage.

On trouve trois grandes branches du bouddhisme, avec plusieurs ramifications mais toutes s’unissent autour d’un tronc commun:

  • Théravada («école des anciens») que l’on trouve au Sri Lanka et en Asie du sud est; c’est la plus ancienne et la plus proche de l’enseignement originel.

  • Mahayana («grand véhicule») formé au début de l’ère chrétienne, beaucoup de ramification dont le bouddhisme zen, que l’on trouve au Viêtnam, en Chine, Corée et Japon. Ouvre la voie du salut aux laïcs, met en avant les bodhisattvas.

  • Tantrique, issu des tantra, catégories de textes qui traitent de symbolique et de rituels, il est issu du bouddhisme Mahayana. On le trouve dans l’Himalaya, Chine et Japon.

Au début de l’iconographie le bouddha n’est pas représenté directement, l’image du Bouddha apparaît au Ier siècle.

Pour vous rendre sur place et découvrir ces lieux de la vie du Bouddha, vous pouvez organiser un voyage en Inde avec l’obtention d’un visa pour l’Inde, vous trouverez toutes les informations relatives pour bien préparer votre voyage, sur le site de l’ambassade.

This entry was posted in Inde. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>